Conférence régionale sur le FBP à Bujumbura : du 2 au 6 février 2010

12 Jan

Un séminaire régional sur l’achat de service, le financement basé sur la performance et le financement basé sur les résultats est organisé entre le 2 février et le 6 février 2010 à Bujumbura.

L’objectif du séminaire de Bujumbura consiste à rassembler une cinquantaine d’acteurs de la région actifs dans des systèmes de financement basé sur la performance/résultat, et d’échanger sur des questions techniques auxquels ces acteurs sont confrontés. Au-delà des principes et de la théorie, ce séminaire vise à faire ressortir les succès et les limites des systèmes de financements mis en place. Ce séminaire devra rassemblera les professionnels actifs dans la fonction d’achat (de services ou de performance) et dans la fonction de régulation du système de santé.

Le séminaire prévoit d’identifier des questions techniques précises, de présenter certaines expériences, et d’engager les discussions autour de ces sujets. Nous donnons ci-dessous un exemple des thématiques qui seront abordées :   

  • La relation entre l’acheteur (fundholder, agence d’achat, EUP) et le régulateur: Conflit ou collaboration ? Qui définit les règles du système ? Les comités de concertation fonctionnent-ils? La régulation trouve conserve t’elle son autorité lorsque l’acheteur est indépendant ?
  • Autonomie de gestion des formations sanitaires: L’autonomie est elle la porte ouverte vers toutes les dérives ? Faut-il encadrer l’utilisation des recettes ? Faut-il encadrer l’approvisionnement en médicaments ? Faut-il encadrer les prix payés par les patients, ou faut-il laisser faire?
  • Les distorsions: Quels sont les impacts de ces systèmes sur l’activité des prestataires de soins? Peut-on les corriger? Qui détecte les distorsions? Cela entraine t’il une dérive des coûts ?
  • Les Fonds : centralisé ou décentralisé: Un système national unique, ou une multitude de systèmes locaux ? Le statut des Fonds et Agences d’achats : publiques ? Privé ? Mixte ? 
  • La vérification et les fraudes: La vérification dans la formation sanitaire est elle efficace ? Le rôle du régulateur dans la vérification ?  La vérification auprès des patients offre t’elle une réelle valeur ajoutée ? Sa mise en œuvre n’est elle pas trop complexe ? Cela fonctionne t’il en ville ? A quelle fréquence faut-il vérifier ? Les fraudes sont elles fréquentes ?  
  • L’achat de service et l’accessibilité financière: La diminution des tarifs pour les patients fonctionne t’elle ? De la gratuité partielle à des systèmes d’exemption pour les pauvres, comment intégrer la problématique de l’indigence dans ces systèmes ?
  • Les difficultés et échecs: Raison des difficultés de certaines expériences. Quels sont les pré-requis pour la mise en œuvre ?  Est-ce un système facilement duplicable ? La mise à l’échelle est elle simple?

Ce séminaire est un partenariat entre les Ministères de la Santé du Burundi, de la RCA, de la RDC, la Banque Mondiale, la Commission Européenne, AEDES, Cordaid et L’IMT.

Vous souhaitez participer à cet atelier£? Envoyez un mail à Nicolas de Borman : ndeborman@aedes.be.

La facilitation sera assurée par : Dominique Baabo (MSP RDC – Inspecteur Provincial du Nord Kivu), Laurent Musango (OMS), Claude Sekabaraga (Banque Mondiale), Bruno Meessen (IMT Anvers), Nicolas de Borman (AEDES), Daniel Grodos (AEDES), Cedric Ndeyizeye (MSH)

L’invitation au séminaire

La note descriptive du séminaire

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s