Le mécanisme du tiers-payant à Madagascar

10 Oct

Le système tiers-payant (STP) mis en place dans cinq hôpitaux publics de Madagascar est un système de gratuité des soins prenant en charge les soins obstétriques et néonatals d’urgence des parturientes et des enfants de moins de 6 mois.

Le STP est géré par une ONG locale, au sein de l’hôpital, financée par un bailleur de fonds externe. Ce tiers rémunère la fourniture des services médicaux, d’hébergement et de restauration à la structure hospitalière à la place du patient.

Le paiement du prestataire de soins s’effectue de manière forfaitaire selon quatre catégories :

* acouchement dystocique ;
* opération césarienne ;
* urgence néonatale ;
* urgence pédiatrique.

Ce mode de financement a l’avantage principal d’inciter l’hôpital à l’efficience. Mais pour cette même raison, il est important de surveiller la qualité des soins prodigués et les risques de sélection des patients, d’autant que, dans l’ensemble, les montants des forfaits sont insuffisants pour couvrir les coûts réels. La difficulté de définir le « juste » montant du forfait peut en partie être expliquée par la grande variabilité des coûts réels observée pour chaque catégorie de forfait.

En 6 mois, le système a pris en charge les soins de 894 patients, ce qui représente près de 20% des admissions de l’hôpital. La mise en place de ce système de gratuité semble avoir augmenté le nombre d’admissions en maternité et d’opérations césariennes.

Il subsiste, néanmoins, une accessibilité géographique inégale : le taux d’utilisation du STP est plus de 10 fois supérieur dans le district de l’hôpital que dans le reste de la région.

Avec l’appui des bailleurs de fonds, une généralisation du système à l’ensemble du pays pourrait être envisagée moyennant quelques modifications : affinement du paiement forfaitaire, amélioration du circuit financier, prise en charge du coût de transport, sensibilisation de la population à l’initiative, inclusion d’un système de primes liées à la performance pour le personnel, etc.

Le STP constitue un moyen efficace et non-déstructurant pour le système de santé d’injecter des fonds au sein de l’hôpital, une institution aussi coûteuse qu’indispensable dans tout système de santé.

Lire le rapport complet (doc): Rapport Final Tiers-Payant

One Response to “Le mécanisme du tiers-payant à Madagascar”

  1. NYOMBO MUTAMBA DIDIER 04/11/2009 at 07:54 #

    Bonjour Nicolas
    Je voulais savoir quelle est la pérenité d’un tel système qui répose sur le financement des bailleurs des fonds en totalité.
    Ma crainte est qu’après le retrait des bailleurs,l’accessibilité financière ne devienne une grande barrière pour cette catégorie des patients.
    Didier Nyombo Mutamba

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s